Rechercher dans ce blog

jeudi 27 octobre 2011

Horaires des séances - du 9 novembre au 6 décembre 2011

Retrouvez ci-dessous la grille horaires du dernier programme de votre cinéma :

Programme cinéma du 9 novembre au 6 décembre 2011



L’AVENTURE C’EST L’AVENTURE !

Découvrir un film, c’est partir à l’aventure en osant parcourir sans sac ni eau des terres inconnues. Choisir de se confronter à l’étrangeté, accepter d’être bousculé dans ses certitudes. Faire un pari. S’asseoir dans son fauteuil de cinéma, c’est prendre un risque, c’est aller - au delà du goût - à la rencontre de «l’autre», sans savoir ce que procurera cette plongée obscure dans/vers l’inconnu.
Celui-là même dans lequel tombera malgré lui, Jafaar, pêcheur palestinien qui va récolter un bien étrange poisson dans ses filets : Le cochon de Gaza. Et si cette aventure burlesque ne vous tentait pas, vous pourriez partir en promenade avec la très étrange créature d’Un monstre à Paris ou dans les pas des Trois Mousquetaires, nouvelle et curieuse mouture. Inconnu... Il faudrait parfois mieux le rester, car, le silence n’est pas toujours d’or et ça, Georges Valentin, vedette du cinéma muet va le découvrir à ses dépends... Rien n’est jamais acquis et le film The Artist le relate avec force. À vous de glisser dans ce cinéma d’aujourd’hui, conjugué au passé du noir, du blanc et du muet et de le secouer de vos larmes et de vos rires. Promis, si nous les entendons, nous ferons silence.
L’aventure c’est aussi accepter de se frotter à nos parts sombres. Avec Polisse, Maïwenn, vous fera découvrir la Brigade de Protection des Mineurs et pénetrer le quotidien de ces hommes et de ces femmes qui, confrontés aux pires crimes, trouvent en eux-mêmes leurs armes de combat. Les Marches du pouvoir de Georges Clooney vous propose d’entrer dans le dédale d’une campagne électorale et d’errer avec son héros d’illusions en désillusions... Enfin, Marjane Satrapi et Vincent Parronaud vous donnerons à déguster, avec leur délicieux Poulet aux prunes, la fin amère d’un musicien auquel on aurait volé son âme. Une aventure aux confins des émotions, que seul le cinéma peut procurer.
Dans ce programme, comme vous le constatez, vous irez des films les plus attendus aux plus imprévisibles. Et si nous partagerons ensemble Les aventures de Tintin : le secret de la licorne lors d’un Ciné-Famille le dimanche 4 décembre à 15h, nous espérons aussi que vous serez nombreux à vous aventurer dans l’univers de la cinéaste grecque Athina Rachel Tsangari et dans son film Attenberg, spectacle original dans un paysage cinématographique bien peu hasardeux.
Nous nous plairons, quand à nous, à vous croiser dans votre salle, sur les chemins imprudents de tous les cinémas, du plus déconcertant au plus divertissant.
A bientôt.
L’équipe de l’UFFEJ
Programmation et animation du Cinéma Jacques-Prévert

Programme cinéma du 12 octobre au 8 novembre 2011



SANS FIN

Depuis quelques années, voire une décennie, de nombreux films issus de pays très différents, et surtout proposant des univers très variés, nous laissent sans fin.
En fait, la fin n’est pas une fin en soi. Et la démarche des auteurs ne consiste pas à proposer aux spectateurs plusieurs hypothèses de fin. Non, il n’y a pas non plus d’hypothèse de fin. Chacun reste sans sa fin. Comme suspendu en plein mouvement.
Reprenons : à la fin de la projection, de préférence après le générique, on se lève... c’est bien la preuve qu’il y a au moins cette fin-là.
Même si le film continue à voyager dans notre tête, pendant quelques heures, voire pendant des jours ou des années, tout fonctionne comme si l’auteur se servait de son oeuvre comme coupe-fin. Pourquoi ?
Peut-être pour éviter de se heuter au réel. Celui d’une société malade de sa fausse abondance et de sa vraie tourmente. Le cinéma Jacques-Prévert a fait moquette neuve mais il donne toujours à voir le sensible !

Ce mois-ci vous le trouverez dans La Guerre est déclarée et Un Heureux évenement qui, chacun à sa manière explore le couple - ce singulier pluriel - dans ses retranchements les plus charnels. Dans la poésie du monde capté par Mateo Gil pour écrire Blackthorn, ultime chapitre d’une légende du western perdue aux confins des Amériques, ou encore dans Le Skylab, chez cette famille «normale» prise au cœur d’un 20ème siècle qui nous semble déjà si loin.

Le sensible, c’est aussi l’expression d’un monde imaginé - mis en images - et livré à tous. C’est cette étoffe filmique que fabriquent de leurs rêves le trio Abel, Gordon et Romy ; c’est donc La Fée avec son drôle d’air que nous vous invitons tous, grands et petits, à ne surtout pas manquer.

Pour finir insistons sur notre rencontre du mois, le samedi 22 octobre à 20h30 autour du film Les Hommes Libres dans le cadre du Festival «Le Maghreb des Films». Construire l’histoire est aussi affaire sensible, l’affaire de «petites-gens» pris dans la tourmente de l’Histoire, la grande, celle qui se construit malgré nous. C’est, dans ce film, de cela qu’il s’agit ; de l’engagement de certains hommes pour la survie de leurs frères humains, sans distinction, debout face aux plus violents des vents de l’Histoire, unis dans la lutte contre la pire des fins.

Nous espérons, vous l’aurez compris, vous retrouver à cette occasion et vous voir, aussi souvent que possible, fouler les moquettes neuves de votre cinéma.
A bientôt.

L’équipe de l’UFFEJ
Programmation et animation du Cinéma Jacques-Prévert

Horaires des séances - du 12 octobre au 8 novembre 2011

Retrouvez ci-dessous la grille horaires du dernier programme de votre cinéma :