Rechercher dans ce blog

jeudi 9 décembre 2010

Programme du 22 décembre 2010 au 25 janvier 2011

AU RYTHME DE LA JEUNESSE



BONNE ANNÉE 2011

Rouvert en novembre 2006, après une fermeture de deux ans pour travaux, le cinéma Jacques Prévert, est en premier lieu le fruit de la volonté de la municipalité de GONESSE d’offrir à ses habitants un cinéma public doté d’une identité clairement affichée.
Animé par une équipe passionnée, exigeante et généreuse, le cinéma Jacques Prévert fait le choix d’une programmation à son image. Il affirme clairement une identité car on ne s’adresse pas à des consommateurs mais à des citoyens qui veulent débattre, développer l’esprit critique dans la convivialité.

Dans ces conditions, il s’agit d’offrir aux spectateurs les meilleurs films mais aussi les plus singuliers et les plus fragiles parfois à contre courant du box office.
Car l’accès à la culture est la condition du débat, de la circulation de la parole, des opinions et des jugements, de l’accès à la citoyenneté dans la liberté et l’égalité à travers les gestes de la pensée et de la création.

Une démarche dont la pertinence permet à notre cinéma de vous accueillir de plus en plus nombreux. Les plus grands professionnels du cinéma affectionnent de venir à nos soirées. Enfin en accueillant les classes dans le cadre des dispositifs scolaires (Ecole au cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma et «cinébambino») il s’agit d’initier les élèves au plaisir de la découverte d’œuvres incontournables.
Afin de parfaire notre démarche et mieux répondre à vos attentes, nous allons lancer une enquête de satisfaction. Nous avons besoin de votre avis, donnez-le sans hésiter.
En ces temps de crise, les questions ne manquent pas. Comment redonner du sens au soutien public à la création contemporaine ? Comment repenser les conditions mêmes de l’exercice de la liberté de création face au poids de l’argent ? Comment renouer, sous des formes novatrices et citoyennes, avec l’éducation populaire ?
Il est grand temps de savoir faire de la culture, de l’imaginaire et du symbolique le creuset d’une pensée sur l’avenir.

Alain Pigot
Maire adjoint à la Culture - Président du conseil d’administration du cinéma



Aucun commentaire: