Rechercher dans ce blog

lundi 30 novembre 2009

SOIRÉE SPÉCIALE > samedi 19 décembre à partir de 19h




Dans le cadre du Festival "Tous en scène 2009" organisé par la CCPF (Coordination des Collectivités Portugaises en France) et en partenariat avec l'association Sol de Portugal à Gonesse, le cinéma Jacques-Prévert vous propose une soirée Au Portugal !

Au programme : 

• à 19h : programme de courts métrages portugais

• à 20h : projection de "Ce cher mois d'août" (Aquele querido mês de agosto, de Miguel Gomes, 2h30, VO)




Week-end Bollywood ! > 12 et 13 décembre 2009




Dans le cadre de sa saison culturelle «Plusieurs voyages, plusieurs mondes», le cinéma Jacques-Prévert propose, le temps d’un week-end, un voyage en Inde à travers deux ateliers et deux projections de films Bollywood en partenariat avec l’Ecole Municipale de Musique, de Danse et de Théâtre de Gonesse (EMMDT), le Centre social Marc Sangnier et Teresa Faucon (Université Paris III Censier).


Bollywood est le nom donné à l'industrie cinématographique indienne basée à Mumbai (Bombay) et dont les films sont réalisés en hindî (et en ourdou). Il s'agit de la composante la plus populaire du cinéma indien, le plus important au monde en nombre de films tournés. Les films de Bollywood, diffusés dans toute l’Inde, s’exportent dans le monde entier, notamment dans les pays du Maghreb, du Moyen-Orientet du sud-est asiatique.Le terme « Bollywood » est un mot-valise combinant l'initiale du nom « Bombay » - ancien nom de la ville indienne appelée officiellement Mumbai - et celui d'un autre symbole de l'industrie cinématographique, en l'occurrence américaine : « Hollywood ». Il ne désigne pas un lieu spécifique mais plutôt un genre cinématographique. (source : Wikipédia)

Rendez-vous > Le Coup Classique > mardi 8 décembre à 20h

Rencontre exceptionnelle "Le Cirque" de Charlie Chaplin
présenté par Odile Étaix et Pierre Étaix








Charlot, pris pour un pickpocket, se réfugie dans un cirque et déboule sur la piste en plein spectacle. Son arrivée fait rire le public et le directeur l'engage aussitôt comme clown. Charlot devient amoureux de l'écuyère mais son rival le fait renvoyer...



Tarif plein 5,50€, tarif réduit 4€, tarif moins de 12 ans 2€
et avec la carte-ciné : 10 places=40 euros !

Réservation conseillée au 06 24 20 13 02 

mardi 24 novembre 2009

Programme du 2 décembre 2009 au 5 janvier 2010


À quoi servent les éditoriaux ? Deux réponses possibles. La première : à rien. Ils constituent un ensemble de lettres qui forment plus ou moins harmonieusement un squelette de mots que presque personne ne parcourt.
D'ailleurs on radote souvent dans ce genre de texte ; " diversité culturelle ", " ouverture ", " culture pour tous "... La seconde réponse peut être liée à la précédente. Ça ne sert pas à grand chose mais comme toute chose légère, inutile, secondaire... ils sont essentiels. Non, par leur importance de fond (loin de moi cette prétention !) mais par le rendez-vous qu'ils représentent. C'est un rituel qui m'est agréable. Mais cet exercice est aussi un témoignage. Modeste, peu visible mais sincère. À propos de lettres et de mots, l'éditorial est une missive, un courrier
régulier censé rapprocher ce que nous faisons et ce que vous êtes. Ce geste est d'ailleurs à l'image de la programmation. Les rendez-vous du Jacques-Prévert ne sont pas à l'affiche par hasard ou par besoin mais par envie. Ils sont autant de signes, de respirations, de projets... pas une affaire de communication, mais plus justement de partage. Les salles de proximité sont aujourd'hui un peu délaissées au profit des complexes cinématographiques plus centraux, plus vastes, peut-être davantage attirants en terme de propositions commerciales. Nous ne devons pas nous ranger à leurs côtés dans une concurrence stérile qui ne mèneraient qu'à notre disparition mais réfléchir à d'autres idées, susciter d'autres désirs; se poser pour inventer de nouvelles fonctions, de nouveaux partenariats... Vous êtes les bienvenus pour penser ce futur avec nous.

Alain Keit
Union Française du Film pour l'Enfance et la Jeunesse
Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert



SOIRÉE SPÉCIALE > jeudi 26 novembre à 21h

Le cinéma Jacques-Prévert vous propose une rencontre autour du film «LE DERNIER POUR LA ROUTE» en présence de Catherine Brunner, infirmière, Marion Arnoux , psychologue, Marie-Renée Gascogne, assistante sociale, Michelle Cardon, Vie libre



Tarif : 4€

En partenariat avec l’association Vie libre, l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie 95 et le Centre de cure ambulatoire en alcoologie

lundi 9 novembre 2009

LES CARAÏBES au Cinéma Jacques-Prévert






Ce mois de novembre sera aux couleurs des Caraïbes, avec une exposition dès le 11 novembre, et deux soirées spéciales à ne pas manquer :
- le samedi 14 novembre, une soirée "un spectacle-un film" avec le spectacle "tambours et danse" suivi du film Aliker, en présence du réalisateur Guy Deslauriers et des comédiens (sous réserve).
- le vendredi 20 novembre sera un hommage à Darling Légitimus et à Euzhan Palcy. 

jeudi 5 novembre 2009

Photos du cinéfamille avec Pierre-Luc Granjon



Merci à Pierre-Luc Granjon pour sa venue, sa gentillesse, pour nous avoir fait découvrir les coulisses du cinéma d'animation ;
Merci à Juliette Crochu, de l'Association Française du Cinéma d'Animation, association à l'origine de la 8e Fete du cinéma d'animation dans laquelle cette soirée s'inscrivait. 
Merci à Yves Bouveret d'Ecrans VO et à Dominique Templier de Folimage.


mercredi 4 novembre 2009

lundi 2 novembre 2009

Le Petit Nicolas

Bonjour,

Le Petit Nicolas n'a pu être projeté dimanche à 17h et lundi à 14h30.

Malgré la programmation et la réservation du film il y a plus d'un mois, nous avons appris lundi dernier que le distributeur ne nous donnait plus la copie.

En effet, devant le grand succès du Petit Nicolas la société de distribution Wild Bunch ne respectant pas son contrat a décidé de prolonger les locations des copies dans les "salles rentables" aux dépends d'une trentaine de "petits cinémas" en France (dont le Jacques-Prévert à Gonesse) qui selon Wild Bunch ne font pas assez d'entrées.

Au-delà d'une logique de rentabilité qui met les salles de proximité comme la nôtre en difficulté, c'est bien entendu, les publics qui pâtissent de ce genre de pratiques devenues malheureusement fréquentes.
Devant cet état de fait, nous avons fait appel à la solidarité d'autres salles (Le Bourget, Argenteuil, Saint-Gratien...) pour qu'elles nous prêtent le film quand elles ne projettent pas.

Grâce à elles, nous assurerons les 3 séances suivantes :
Lundi 2 novembre à 20h30
Mardi 3 novembre à 10h (séance initialement non prévue dans le programme)
Mardi 3 novembre à 20h30


Croyez bien que nous sommes scandalisés par les pratiques de certains distributeurs et que mettons tout en œuvre pour pallier ce problème.

Bien cordialement

La Direction artistique et la Direction de la Régie du Cinéma Jacques-Prévert

Rendez-vous > Le Coup Classique > Vendredi 6 novembre à 20h

Le cinéma Jacques-Prévert vous propose de redécouvrir 
"La Mort aux trousses", grand classique d'Hitchcock, 
sur grand écran !
Cette soirée est présentée par Alain Keit, Directeur artistique du cinéma

Programme du 4 novembre au 1er décembre 2009

TROPIQUES




La fréquentation des salles est difficile en ce début de saison. Pourtant les films que nous passons ne sont ni plus, ni moins difficiles qu'auparavant, mais le désir de les voir au cinéma s'émousse un peu. "C'est la faute au téléchargement" entend-on crier un peu partout. Le Mal absolu, alibi de toutes les désertions des lieux culturels... Au moins on tient un coupable. Bouc
émissaire, cela évite aussi à certains de s'interroger sur l'avenir de ce métier. Car une des questions qu'il nous appartient de nous poser est " comment redonner le goût et le désir ". Téléchargements, écrans larges à domicile, internet... jamais l'accès à la culture, aux autres n'a été aussi généreux et multiple. Nous ne sommes pas devant une dérive, mais face à une dérivation. Un virage important que nous allons devoir négocier habilement. La société et les pratiques numériques -collectives et individuelles - sont peut-être concurrentielles mais en aucun cas ennemies. Il est temps d'en profiter et de réfléchir a intégrer dans nos salles ce que sont et ce que font les publics.
À part ça, le cinéma Jacques-Prévert va avoir trois ans ce mois-ci. Et comme en novembre nous vous proposons un voyage caribéen, nous accueillerons Euzhan Palcy la réalisatrice de Rue Cases-Nègres. Un beau cadeau d'anniversaire.

Alain Keit
Union Française du Film pour l'Enfance et la Jeunesse
Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert