Rechercher dans ce blog

jeudi 23 décembre 2010

BONNES FÊTES !

L'équipe du cinéma Jacques-Prévert vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année.

Le cinéma fermera ses portes les 24, 25 et 26 décembre, puis les 31 décembre, 1er et 2 janvier.

jeudi 16 décembre 2010

En salle citoyens ! > Mercredi 22 décembre


Le Cinéma Jacques-Prévert de Gonesse accueille le mercredi 22 décembre à 18h Olivier Mitterrand, cinéaste et porteur du projet initié par l’UFFEJ « Expression Citoyenne ».

Il souhaite questionner le public sur le rapport des jeunes à l’autorité et a choisi comme point d’appui d’échanger et de débattre autour de plusieurs films. En avril dernier, il avait choisi le film « Etat des Lieux », de Jean-François Richet. Mercredi 22 décembre, c'est autour du film "Very Bad Cops" que vous serez invités à échanger.

Nous vous conseillons vivement cette parodie de film d'action, dans la tradition des plus grandes comédies américaines tout en conservant un propos important sur l'explosion de la bulle financière qui a vu les plus riches s'enrichir encore, au détriment des plus pauvres.


Nous vous donnons d'ores et déjà rendez-vous le mercredi 12 janvier à 18h30 pour le prochain film choisi par Olivier Mitterrand, dans un registre tout à fait différent : "A nos amours", de Maurice Pialat.

Tarif spécial : 4,50€ pour tous
Tarif pour les 12-18 ans : 3€

mardi 14 décembre 2010

Soirée spéciale > samedi 18 décembre à partir de 18h


Samedi 18 décembre à 18h, le cinéma Jacques-Prévert accueille les élèves de l'Ecole Municipale de Musique, de Danse et de Théâtre de Gonesse pour leur traditionnel Concert de Noël.
Cette année, le thème sera le cinéma d'animation japonais.

Le concert sera ainsi suivi, à 20h, de la projection du film d'animation japonais Mon voisin Totoro (1h30 • à partir de 4 ans) du célèbre Hayao Miyazaki (Ponyo sur la falaise, Princesse Mononoké, ...,).


Concert à 18h : entrée libre

Projection à 20h : tarif spécial adultes: 4,50 € - tarif 12-18 ans, famille nombreuse, groupe à partir de 10 personnes : 3 € - tarif enfant moins de 12 ans : 2,50€

Pour Noël, un programme spécial de courts métrages


Bientôt Noël ! Et il neige !
Le cinéma Jacques-Prévert convie les petits, à partir de 4 ans, et les plus grands à vivre la magie de Noël sur grand écran, à travers trois courts métrages spécialement programmés pour l'occasion :

















The Snowman
Un film de Diane Jackson
Grande-Bretagne • 1982 • 30' • Dès 4 ans


Le Bonhomme de neige

Un jour de grand froid, un petit garcon fabrique un bonhomme de neige. Le lendemain matin, il a la surprise de voir son bonhomme s'animer et l'inviter pour un voyage féerique où ils vont rencontrer beaucoup d'autres bonshommes de neige.














Un film de Jiri Hanibal
Avec Jirina Jiraskova, Ilja Prachar, Josef Filip
Tchecoslovaquie • 1964 • 35' • Dès 5 ans


La Carpe

A Prague pour Noel, on mange de la carpe farcie. C'est pourquoi, en ce 24 decembre, le petit Ludva choisit avec son père sur le marche la plus grosse des carpes vivantes. Ils la ramènent chez eux. En attendant de la cuisiner, ils la conservent dans le lavabo, puis la baignoire. Mais la nuit venue, Ludva imagine en cachette un moyen de sauver sa nouvelle amie, la carpe.




















Big Business
Un film de Léo Mc Carey & James W. Horne
Etats-Unis • 1929 • 20'

Laurel et hardy cassent tout

Laurel et Hardy sont vendeurs de sapins de Noël en porte-à-porte en Californie. Après avoir connu deux déconvenues, ils sonnent chez un troisième client (James Finlayson). Lorsque celui-ci les éconduit, le sapin se coince dans la porte...


Rendez-vous au cinéma Mercredi 15 décembre à 14h30, Samedi 18 décembre à 14h30, ou lundi 20 décembre à 14h30.

jeudi 9 décembre 2010

Programme du 22 décembre 2010 au 25 janvier 2011

AU RYTHME DE LA JEUNESSE



BONNE ANNÉE 2011

Rouvert en novembre 2006, après une fermeture de deux ans pour travaux, le cinéma Jacques Prévert, est en premier lieu le fruit de la volonté de la municipalité de GONESSE d’offrir à ses habitants un cinéma public doté d’une identité clairement affichée.
Animé par une équipe passionnée, exigeante et généreuse, le cinéma Jacques Prévert fait le choix d’une programmation à son image. Il affirme clairement une identité car on ne s’adresse pas à des consommateurs mais à des citoyens qui veulent débattre, développer l’esprit critique dans la convivialité.

Dans ces conditions, il s’agit d’offrir aux spectateurs les meilleurs films mais aussi les plus singuliers et les plus fragiles parfois à contre courant du box office.
Car l’accès à la culture est la condition du débat, de la circulation de la parole, des opinions et des jugements, de l’accès à la citoyenneté dans la liberté et l’égalité à travers les gestes de la pensée et de la création.

Une démarche dont la pertinence permet à notre cinéma de vous accueillir de plus en plus nombreux. Les plus grands professionnels du cinéma affectionnent de venir à nos soirées. Enfin en accueillant les classes dans le cadre des dispositifs scolaires (Ecole au cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma et «cinébambino») il s’agit d’initier les élèves au plaisir de la découverte d’œuvres incontournables.
Afin de parfaire notre démarche et mieux répondre à vos attentes, nous allons lancer une enquête de satisfaction. Nous avons besoin de votre avis, donnez-le sans hésiter.
En ces temps de crise, les questions ne manquent pas. Comment redonner du sens au soutien public à la création contemporaine ? Comment repenser les conditions mêmes de l’exercice de la liberté de création face au poids de l’argent ? Comment renouer, sous des formes novatrices et citoyennes, avec l’éducation populaire ?
Il est grand temps de savoir faire de la culture, de l’imaginaire et du symbolique le creuset d’une pensée sur l’avenir.

Alain Pigot
Maire adjoint à la Culture - Président du conseil d’administration du cinéma



lundi 22 novembre 2010

Soirée spéciale > samedi 4 décembre à 20h


Dans le cadre du projet "Tout près d'ici, regards vers les autres" et de la manifestation départementale "Visa pour l'Afrique", le cinéma Jacques-Prévert vous invite à rencontrer l'artiste Bili Bidjocka et le réalisateur Gérard Zingg autour du film de ce dernier, Ada dans la jungle (1h30 • avec Richard Bohringer, Isaac de Bankolé).

Samedi 4 décembre à 20h
Tarif : 4,50€

Cinéfamille > vendredi 10 décembre



Vendredi 10 décembre, à 20h, l'UFFEJ et le cinéma Jacques-Prévert vous proposent de découvrir ou redécouvrir en famille, à un tarif exceptionnel de 2 euros pour tous, le film d'Edouard Molinaro, HIBERNATUS (1h20 • dès 7 ans ).

Vous prendrez plaisir à retrouver Louis de Funès dans cette comédie racontant l'histoire loufoque d'un naufragé pris dans les glaces en 1900, et qui retrouve sa famille et le monde contemporain, après une longue hibernation.




Soirée exceptionnelle en partenariat avec ARCADI, en présence d'un intervenant ARCADI
Tarif unique : 2 euros !
Sur réservation au 06 64 79 18 52 ou à elsa.matocq@wanadoo.fr

lundi 15 novembre 2010

Programme du 17 novembre au 21 décembre 2010


Moderato, ma non troppo




Ce mois-ci le rythme qui vous est proposé est double. En cadence, il mesure le temps qui passe, puisque le cinéma va fêter ses quatre années d’existence, mais également il bat la mesure du très beau film consacré à Pina Bausch, œuvre sur la danse, la transmission, l’apprentissage. Bref tout sera histoire de respiration, de battements. Au programme de ce mois, deux rencontres en partenariat avec ARCADI. Miel qui sera projeté avec la complicité de l’association des anatoliens du Val d’Oise puis, dans le cadre d’un CinéFamille, un film habitué du petit écran mais, amusant à redécouvrir en salle : Hibernatus. Vous souvenez-vous ? De Funès face à un encombrant aïeul en décongélation... Populaire, drôle, joyeusement grimaçant et jamais ennuyeux.

Nous rendrons également hommage à Bili Bidjocka, artiste camerounais qui invitera le réalisateur Gérard Zingg pour son film Ada dans la jungle, autre rareté que nous vous conseillons puissamment. Comme chaque année, nous accueillerons avec plaisir les élèves et professeurs de l’École Municipale de Musique, de Danse et de Théâtre de Gonesse qui nous offriront le résultat de leurs travaux musicaux. Rappelez-vous également que vous pouvez vous promener, souris en main, sur le blog du cinéma cineprevert.blogspot.com pour observer en détail notre programmation et nos actions.En attendant, l’hiver sera rude, couvrez-vous bien. Ou venez au cinéma, c’est bien chauffé.

Alain Keit
UFFEJ
Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert

26 novembre 2010.
Le cinéma Jacques-Prévert a quatre ans. C’est un jeune âge pour une salle de cinéma qui doit gagner année après année - non pas du terrain - mais la confiance de ses publics.
Petit à petit, nous avons tenté depuis l’ouverture d’expérimenter, de consolider, d’avancer. Parfois avec un peu d’audace, souvent avec des hésitations toutes humaines, mais toujours avec confiance et sincérité dans ce que nous proposons. Fréquenter un cinéma n’est pas un acte naturel. On ne naît pas cinéphile, amoureux des films ; on peut le devenir pas à pas ou brusquement grâce à des rencontres, des rendez-vous, des hasards. Le rôle de la programmation culturelle d’un espace comme le cinéma Jacques-Prévert est justement de provoquer ces hasards, d’inviter à franchir cette porte vitrée derrière laquelle rien n’est caché. Il est vrai que souvent le titre d’un film, une affiche « ne parle pas, ne nous dit rien » mais les films, eux ont des choses à dire, à faire entendre à donner à voir. Ce n’est qu’un début continuons ensemble l’agréable combat pour la découverte. Au risque de se perdre dans des mondes inconnus, mystérieux... mais jamais vides.
AK

lundi 8 novembre 2010

UNIVERSITÉ OUVERTE ET POPULAIRE - Mardi 16 novembre 2010



L’Université Ouverte et Populaire est un cycle de conférences, projections et ateliers (parfois délocalisés dans d’autres lieux culturels et sociaux) proposés tous les mois par l’Union Française du Film pour l’Enfance et la Jeunesse et le Cinéma Jacques-Prévert de Gonesse. Dans un esprit d’échanges avec les publics, il s’agit d’aider à la découverte et à l’acquisition de connaissances liées au monde du cinéma, de la télévision et des nouvelles technologies.

Le mardi 16 novembre 2010, cette Université Ouverte et Populaire du cinéma s'inscrira dans le festival Le Maghreb des Films, et sera consacrée à la musique entre les deux rives. Comme pour chaque rendez-vous de notre Université Ouverte et Populaire aucune connaissance particulière n’est nécessaire ; juste l’envie d’écouter et de regarder... et de participer !

Vous pourrez assister, à 19h30, à une conférence "La musique entre deux rives" / concert avec Mohamed Slaoui (chant et luth) et Mustapha Elmeknassi (percussionniste et chanteur), en partenariat avec l'association "Nouvel espace".


Suite à ce concert, nous vous proposons de découvrir à 21h, le film Le Matrouz de Simon Elbaz (de Simon Elbaz et Annie Brunschwig • France • 2010 • 1h)
« Traditionnellement, le Matrouz a été déclamé. Apparaît dès lors le musicien. Simon Elbaz a voulu donner à cette joute poétique une dimension autre, la faisant passer du déclamé au chanté, alliant ces deux domaines. Dans sa recherche musicale, Simon Elbaz n'oublie pas qu'il est aussi comédien [...]. Il nous remémore aussi l'importance accordée à la voix. [...]»
Christian Poché, Musicologue.


Remerciements à Patricia Chtioui et Aziz El Kouh
___________________________________________
Tarifs :
conférence : Entrée libre sur réservation 06 24 20 13 02
film : Tarif unique : 4,50€

Cinéma Jacques-Prévert de Gonesse
Place Aimé-Césaire 95500 Gonesse

mercredi 3 novembre 2010

CINÉFAMILLE le samedi 6 novembre


Vous connaissez le Cinéfamille ? C'est le rendez-vous familial du cinéma Jacques-Prévert, pour découvrir ou redécouvrir des films en famille à 2 euros pour tous !



Ce mois-ci, dans le cadre du festival Le Maghreb des Films, nous avons choisi de vous faire découvrir le film (à partir de 6 ans) Le Gone du Chaâba. Petits et grands, nous vous donnons donc rendez-vous le samedi 6 novembre à 14h30 !


retrouver ce média sur www.ina.fr


Comme d'habitude, nous vous conseillons de réserver votre place par mail à elsa.matocq(a)wanadoo.fr ou par téléphone au 06 64 79 18 52

Suite à la projection, la journée ne sera pas terminée, et vous pourrez déguster des pâtisseries cuisinées lors de l'atelier du 3 novembre, puis voir à 16h30 le film d'animation Sindbad.
Les plus grands pourront assister à 18h à la projection de La cuisine en héritage de Mounia Meddour (55') et à 20h assister à la soirée rencontre autour du film Où vas-tu Moshé ? de Hassan Benjelloun.

vendredi 22 octobre 2010

Atelier CUISINE DU MONDE - Mercredi 3 novembre




Dans le cadre du festival le Maghreb des Films, l'UFFEJ et le Cinéma Jacques-Prévert de Gonesse organisent un atelier cuisine du Maghreb, animé par Monia Lamare, animatrice à l’UFFEJ, le mercredi 3 novembre à 14h.
Petits, moyens et grands, venez confectionner des gourmandises orientales lors d’un atelier pratique.
Comme ces patisseries doivent reposer un petit peu, vous reviendrez les déguster samedi 6 novembre à 16h !

En partenariat avec le Centre Social Marc-Sangnier
Centre Social Marc-Sangnier
Tarif : 2,50 euros • Réservation obligatoire cineprevert@uffej.net ou 06 24 20 13 02

Suite à cet atelier, à 16h30, vous êtes invités à découvrir le film de Mounia Meddour , LA CUISINE EN HÉRITAGE ( 55’ ) (également en salle le 6 novembre)


Le Maghreb des Films - du 5 au 16 octobre 2010


Le cinéma Jacques-Prévert repart dans cette aventure qui rassemble depuis 2 ans les rives de la Méditerranée à travers l’approche culturelle, historique et bien sûr cinématographique du Maghreb…

Le Maghreb des Films se déroule dans plusieurs salles à Paris, en proche banlieue et en région.

Le Cinéma Jacques-Prévert vivra trois journées au rythme du Maghreb, avec un atelier, des projections, un cinéfamille à deux euros pour tous, une Université Ouverte et Populaire...

De quoi ravir les petits comme les plus grands !

Retrouvez l'intégralité du programme du Maghreb des Films.

mardi 19 octobre 2010

9e Fête du cinéma d'animation



La 9e Fête du cinéma d’animation propose, du 20 au 31 octobre 2010, douze jours de découvertes et de rencontres avec le monde du cinéma d’animation.
Rendez-vous incontournable des curieux et des passionnés du cinéma d’animation, la Fête offre une dynamique exceptionnelle d’action et de promotion à cet art.
L’Association française du cinéma d’animation (Afca), coordinateur national, et les 22 coordinateurs en région s'impliquent dans l'organisation et la diffusion d'événements et assurent le rayonnement de la Fête sur tout le territoire.
À la diversité des lieux (cinémas, cinémathèques, bibliothèques,
médiathèques, écoles d’animation, studios d’animation, lieux institutionnels, associations…) répond celle de la programmation (projections rencontres, expositions, démonstrations de techniques, ateliers, rétrospectives, cinéconcerts…).



Le Cinéma Jacques-Prévert participe à la Fête de l'Animation en programmant Astérix et les Vikings (de Stefan Fjeldmark et Jesper Moller • 1h20 • dès 7 ans)

"Le cinéma d'animation n'a probablement pas besoin de potion magique pour exister ; le talent des créateurs internationaux suffit. Mais cette année, nous avons décidé, dans le cadre de la Fête du Cinéma d'animation de programmer les aventures populaires de héros populaires, vaillants, costauds et musclés : Astérix et Obélix. L'un qui aime son chien, les menhirs et les sangliers, l'autre plus posé mais non moins efficace dans la lutte permanente contre l'ennemi qui -bien que chacun ait ses raisons- est ici peu avenant... A votre tour, venez occuper (pacifiquement) le petit village cinématographique du Prévert !"
Alain Keit - UFFEJ - Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert

Rendez-vous
Mercredi 20 > 14h30
Samedi 23 > 14h30
Dimanche 24 > 15h
Lundi 25 > 20h30
Mardi 26 > 14h30




Découvrez la Fête et les autres événements à travers à travers le blog de l'AFCA !

lundi 18 octobre 2010

Programme du 20 octobre au 16 novembre 2010



ALLEGRO



Vous l’avez remarqué, il arrive fréquemment que le programme ne « tombe » pas régulièrement chaque début de mois. Il ne s’agit ni d’une farce, ni d’un jeu ou d’une énigme proposés par le programmateur, mais plus justement d’un délicat jonglage entre les sorties de films et nos manifestations, animations. Le joli document (que vous êtes passionnément en train de lire), n’est pas un calendrier mais une proposition que nous tentons de rendre cohérente, ainsi il permet d’englober des actions sans les faire se chevaucher de programme en programme… C’est le cas du rendez-vous du Maghreb des films qui réunit pour la 3e année une demi-douzaine de salles : à Paris, en proche banlieue et en Région. Projections, débats, rencontres culinaires et musicales ; voici ce que nous vous proposons à partir du 3 novembre au Jacques-Prévert. Les films disparaissent vite des écrans, c’est la raison pour laquelle nous essayerons cette année dans la mesure du possible de donner davantage de temps à certaines œuvres en commençant avec Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois. Continuons... Pour une fois, le premier Coup classique (rendez-vous qui en 2010/2011 rendra hommage aux cinéastes qui ont obtenus le Prix Jean-Vigo) s’adressera au jeune public avec la projection de Crin Blanc ; les adultes seront également les bienvenus, pour peu qu’ils abandonnent leur cheval camarguais à la consigne du cinéma. Egalement à l’affiche, Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, qui n’est pas une promesse ni une obligation pour les spectatrices, mais le titre du film du prolifique et infatigable Woody Allen. Pour le reste, c’est-à-dire ce que j’ai oublié, allez visiter notre blog. Vous nous en direz des nouvelles.

Alain Keit
UFFEJ / Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert de Gonesse


mardi 12 octobre 2010

PROGRAMME SEMAINE DU MERCREDI 13 AU MARDI 19 OCTOBRE


****
Pour des raisons techniques, le programme n°43 sortira pour la semaine du 20 octobre.
La semaine du 13 au 19 octobre n'est exceptionnellement pas intégrée au prochain programme.
Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.
La Direction artistique
****

Un film de Xavier Beauvois
Avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale
France • 2010 • 2h


Des hommes et des dieux

Dans les années 1990, huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans au Maghreb. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région... Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibéhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996.

Court métrage en 1ere partie :
La Chute de l'ange de Geoffroy Barbet Massin • France • 2005 • 4'
Un ange se promène dans l'espace une valise à la main...

EN SALLE
MER 13 > 20h30
VEN 15 > 14h30 / 17h
SAM 16 > 20h30
DIM 17 > 17h
LUN 18 > 17h
MAR 19 > 20h30



Lung Boonmee Raluek Chat
Un film d’Apichatpong Weerasethakul
Avec Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas
France, Grande-Bretagne, Espagne, Thaïlande, Allemagne • 2010 • 1h55 • VO


Oncle Boonmee
(celui qui se souvient de ses vies antérieures)


Les apparitions magiques de sa femme défunte et de son fils disparu depuis des années confirment à Oncle Boonmee que sa fin est proche. Dans son domaine apicole, entouré des siens, il se souvient alors de ses vies antérieures...
Palme d'Or 2010 au Festival de Cannes

EN SALLE
MER 13 > 18h
VEN 15 > 20h30
SAM 16 > 18h
LUN 18 > 20h30



Un film de Noémie Lvovsky
Avec Jean-Pierre Marielle, Valeria Bruni Tedeschi, Sabine Azéma
France • 2006 • 1h40


Faut que ça danse !

Dans la famille Bellinsky : il y a Salomon le père, 80 ans, débordant de vie. Il se bat pour ne pas être enterré trop vite, entre des cours de claquettes sous le haut patronage de Fred Astaire et la recherche d'une compagne... La mère, Geneviève, ne rêve que d'une chose : poursuivre tranquillement son infantilisation auprès de son aide ménager, protecteur et ange gardien, M. Mootoousamy...

EN SALLE
LUN 18 > 14h30
SÉANCE SPÉCIALE SEMAINE BLEUE

En partenariat avec le CCAS de Gonesse
MAR 19 > 17h



Un film de Siri Melchior, Jutta Schünemann, Uzi Geffenblad, Lotta Geffenblad, Reinis Kalnaellis
Danemark, Allemagne, Suède, Létonnie, Pays-Bas • 2010 • 40’ • Dès 2 ans


En promenade…

Six courts métrages d'animation : Le Moineau qui ne sait pas siffler, Décrocher la lune, Gros Pois et Petit Point dans la tempête de neige, Roulent les pommes ! Le Petit corbeau, Booo.


En promenade - bande annonce
envoyé par LEXPRESS. - Regardez des web séries et des films.

EN SALLE
MER 13 > 14h30
SAM 16 > 14h30
DIM 17 > 15h
__________________________________________
POUR LES SÉANCES DES SEMAINES PROCHAINES :



mardi 5 octobre 2010

Soirée spéciale > OUVERTURE DE SAISON CULTURELLE > Vendredi 8 octobre à partir de 19h


Cette année, la Municipalité et la Direction des Actions Culturelles de Gonesse ont choisi le Cinéma Jacques-Prévert pour la soirée d’ouverture de la Saison culturelle 2010-2011 « Sur un air de musiques ». Elle sera lancée le vendredi 8 octobre en musique avec la projection de la comédie musicale « Un transport en commun », de Dyana Gaye.


Venez, à partir de 19h au cinéma Jacques-Prévert, découvrir les spectacles vivants qui vous attendent pour la saison culturelle municipale 2010-2011 « Sur un air de musiques ». L’occasion de découvrir également la saison cinématographique « Rythmiques » proposée par le cinéma Jacques-Prévert.
Pour inaugurer ces saisons gonessiennes, qui mêlent toutes deux corps, musiques et mouvements, l’équipe du cinéma a choisi de projeter une comédie musicale : « Un transport en commun » et d’inviter la réalisatrice du film Dyana Gaye et le compositeur de la musique du film Baptiste Bouquin.

19h • accueil et présentation de la saison culturelle
20 h • pause apéritive
21h • projection


UN TRANSPORT EN COMMUN
De Dyana Gaye
France, Sénégal • 2009 • 50’


Dakar, Sénégal. C’est la fin de l’été. Le temps d’un voyage de Dakar à Saint-Louis, les passagers d’un taxi-brousse croisent leurs destins et se racontent en chansons.





Entrée libre
Plus d'informations sur le site de la ville : www.ville-gonesse.fr

mardi 28 septembre 2010

En salle citoyens ! Jeudi 7 octobre 2010


Le cinéma Jacques-Prévert vous invite le jeudi 7 octobre à 20 h à son rendez-vous "En salle citoyens!" consacré à la question de l’identité. À l’heure où certains cherchent à cloisonner une identité nationale, « Semelles aux vents » d'Olivier Mitterrand présente des identités en mouvement… Suite à la projection du film, vous pourrez en débattre avec le réalisateur.


Le film Semelles au vent a été réalisé dans le cadre d’un atelier d’expression artistique : une exposition photo, une écriture théâtrale collective, et deux années de direction d’acteur ont ainsi réuni un groupe de comédiens non professionnels, habitants aux alentours de Paris. Dès l’origine du projet, ils se sont exprimés individuellement et collectivement autour d’une thématique : qu’a-t-on à dire aujourd’hui à sa terre d’origine, que cette dernière soit étrangère ou régionale.

Ce film propose une mise en scène des contradictions qui animent chacun de nous, arméniens ou africains, bretons ou alsaciens, quant à la question de l’appartenance à un pays, une culture, des traditions...
Hommes et femmes, pères et fils, travailleurs sociaux et chercheurs d’emploi, se heurtent et s’entrechoquent sur leurs désirs et leurs craintes, leur obédience ou non au pays qu’ils habitent... Faut-il oublier d’où l’on vient pour savoir où aller ? Quel parcours de vie est-il possible ? Quels sont les compromis acceptables ? Le petit monde réuni dans un atelier théâtre occupe la scène et la rue pour restituer quelque chose de la parole de ces comédiens non professionnels qui osent s’exposer dans leur simple humanité.


SEMELLES AUX VENTS
Un film d’Olivier Mitterrand
Fiction - 71 min – 2010
Avec Mouloud NESRAKI, Monique AZOULAY-SINGER, Dikranouhi DOSSIKIAN, Nathalie GIRARDIE, Rita VIEIRA, Marie-Laure GOUGEON, Lina CONTI, Olivier WITTNER, Moussa GUERNAH, Isabelle FARJAS, Tony MANGO, Penda KEITA, Jean-Claude GUIRAUD.
Production Théâtre-studio, Passe-rêves

Après trente-cinq ans de vie en France, un quinquagénaire d’origine algérienne veut obtenir la nationalité française. Il entrevoit dans un atelier théâtre un moyen efficace de composer son image afin d’obtenir sa naturalisation. Saïd croise d’autres individualités, chacune en quête d’identité, alors que s’opposent la crainte des clichés sur leur culture et leurs propres stéréotypes. A l’heure où certains cherchent à cloisonner une identité nationale, ce film compose un espace en mouvement, un espace dans lequel s’immiscent aussi les spectateurs.

Tarif unique : 4,50 €

mercredi 8 septembre 2010

Soirée rencontre >Samedi 25 septembre • 20h


Le samedi 25 septembre à 20h, le cinéma Jacques-Prévert de Gonesse organise une soirée rencontre avec les responsables et syndicalistes de l’Hôpital de Gonesse, autour du film de Stéphane Mercurio « Hôpital au bord de la crise de nerfs », tourné en 2003 à l’Hôpital de Gonesse, et qui soulève des problèmes toujours d’actualité.


Depuis 30 ans, pour réduire les coûts de la santé, les pouvoirs publics ont limité le nombre de médecins, d’infirmières ainsi que les moyens financiers. 
En 2003, à l’Hôpital de Gonesse, une cinquantaine de lits sont fermés faute de personnel. Personne ne panique, mais le problème est récurrent : manque de lits, manque de places, manque de personnel…

Stéphane Mercurio a filmé cette situation de crise dans les coulisses de l’hôpital. Nous découvrons à travers sa caméra l’univers souvent absurde et même cocasse dans lequel se débattent les acteurs de l’hôpital - soignants, administratifs - pour que “ça fonctionne” envers et contre tout.

L’équipe du cinéma Jacques-Prévert, en partenariat avec la Direction des Actions Culturelles, vous invite à la projection de son film "Hôpital au bord de la crise de nerfs" et vous propose de rencontrer et d’échanger avec les responsables et syndicalistes de l’Hôpital de Gonesse, sur ce sujet qui reste d’actualité.

Stéphane Mercurio est actuellement à l’affiche d’un nouveau documentaire « Mourir ? plutôt crever ! » qu’elle a réalisé sur son père, le fameux dessinateur et caricaturiste politique Siné.

Entrée libre


lundi 30 août 2010

Programme du 1er septembre au 12 octobre 2010



Notre ambition culturelle

Permettez-moi quelques réflexions en cette période de rentrée. Malheureusement, il est particulièrement révoltant de constater que le marché tend à imposer sa logique dans le domaine culturel comme dans toute la société. Tout en satisfaisant à certaines demandes, il organise surtout la promotion de quelques produits à des fins des commerce.
Dans ces conditions, quelle place pour les salles de cinéma indépendantes ou municipales comme la nôtre face à une marchandisation croissante qui permet aux circuits privés d’imposer leur loi ?
Des solutions existent. L’autorité publique doit réétudier la situation du cinéma français et de son financement, en particulier de l’avance sur recettes qui n’a pas augmenté depuis quinze ans. Dans le même temps, les coûts de production ont explosé. Il faut aider les producteurs indépendants. Nous devons refuser que les sociétés de télévision ou de télécommunication bénéficient de fonds de soutien et abonder les moyens du centre national du cinéma (CNC) pour le soutien à la création et l’équipement numérique des salles indépendantes.
Malgré ces difficultés, nous poursuivons nos efforts pour que les gonessiens bénéficient de l’accès à l’art et à la culture.
Vous êtes de plus en plus nombreux à fréquenter notre salle. C’est un gage et un label de notre réussite qui remplace bien des discours. Pour l’élu que je suis l’art est ce qui résiste à l’état existant du monde. Il est ce qui le construit et le transforme, concrètement ou symboliquement. Il résiste par nature, il s’adresse à l’autre, il partage. Alors, venez partager vos envies, vos émotions avec nous.

Alain PIGOT
Maire adjoint - Président du conseil d’administration du cinéma






Saison 2010-2011 : RYTHMIQUES




Lieu culturel municipal, le cinéma Jacques-Prévert s'entremêle à la programmation culturelle de la Direction des Actions Culturelles, placée sous le thème "Sur un air de musiques", en proposant une saison "Rythmiques". Des mots, des notes, des mouvements, autant de rutilants concepts qui nous accompagneront tout au long de l'année avec une programmation au rythme des sorties de films, au rythme des saisons ou encore au rythme de l'actualité.
Parce que nous affirmons que le cinéma n'est pas un loisir de consommation, mais bien un art, nous vous invitions à découvrir des bijoux cinématographiques, à goûter des surprises inattendues et tout simplement à rêver.
Le cinéma Jacques-Prévert donne le rythme sur un air de musique et nous espérons vous y accueillir nombreux.
Alain Pigot
Maire adjoint à la culture et au Patrimoine
Président du Conseil d'Administration de la Régie du Cinéma



RYTHMIQUES
Voici une thématique de saison cinématographique qui réunit la musique, le corps, le mouvement.
C’est à partir de ce mot qui porte en lui son propre sens et des promesses de vibrations, que vous retrouverez, en rythmes, plusieurs instants familiers et familiaux dont vous avez pris l’heureuse habitude depuis bientôt quatre ans ; rendez-vous essentiels dans les salles de cinéma : les soirées spéciales, les débats, les rencontres, la programmation vers les enfants et les jeunes, et les ateliers.
Et puis, le Cinéma Jacques-Prévert continuera à organiser des moments de paroles où se confrontent avis, points de vues ; partenariats avec des associations culturelles, politiques...
Mais à l’UFFEJ nous ne réduirons jamais un film à son thème. Nous pourrions graver au fronton du Cinéma Jacques-Prévert une devise (sur du vent ou sur du marbre) : «le cinéma d’abord».
Bien évidemment, ceci et tout le reste ne pourra se bâtir sans vos idées, propositions...
«Il faut toujours laisser la porte d’un cinéma ouverte, on ne sait jamais ce qui peut y entrer.»

Alain Keit
Union Française du Film pour l'Enfance et la Jeunesse
Directeur Artistique du cinéma Jacques-Prévert de Gonesse




L'ouverture de saison culturelle de la Ville de Gonesse "Sur un air de musiques" sera couplée à l'ouverture de saison cinématographique "Rythmiques", et aura lieu au cinéma Jacques-Prévert le vendredi 8 octobre 2010 à 19h. La saison sera lancée par la projection de la comédie musicale "Un transport en commun", en présence de Dyana Gaye, la réalisatrice, et de Baptiste Bouquin, le compositeur de la musique du film.
Venez nombreux !

mardi 27 juillet 2010

Vacances d'été

Le cinéma ferme ses portes
du mercredi 28 juillet au mardi 24 août inclus.

Bonnes vacances !


__________________________________________________
POUR VOIR LES SÉANCES DE LA RENTRÉE :

mardi 20 juillet 2010

SOIRÉE SPÉCIALE > CINÉ PLEIN AIR > Mardi 27 juillet à 22h30

Dans le cadre des Quartiers d’été, le cinéma Jacques-Prévert vous propose une séance en plein air, devant la salle Jacques-Brel. Découvrez ou redécouvrez en famille « Le Petit Fugitif » de Morris Engel, Ruth Orkin et Raymond Abrashkin (1h20, VF, dès 6 ans).




« Si « Le Petit fugitif » n'est pas un film qui fait peur, en revanche il raconte l'histoire d'un enfant effrayé. Joey, 7 ans qui se croit coupable de la mort de son frère va tenter d'échapper à la police en se cachant dans un immense parc d'attractions. Sans abri pour dormir, sans argent pour manger, sans personne pour l'aider, Joey va chercher à survivre. Il va traverser une aventure prenante dans un environnement étrange, tour à tour inquiétant, rassurant, parfois drôle.
Et s'il nous prenait l'envie de lui demander comment il a vécu cette aventure, il n'est pas impossible que Joey réponde :"j'ai grandi". »

Alain Keit, UFFEJ, directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert de Gonesse

Devant la salle Jacques-Brel
Entrée libre


lundi 28 juin 2010

Programme du 30 juin au 31 août 2010

Moissons





Nous allons entamer le quatrième été du cinéma Jacques-Prévert. Nous fermerons nos portes du 28 juillet au 24 août. Programmer une salle, c'est revendiquer tous les films que l'on propose, mais souvent il arrive que surgissent des préférences ; ainsi en est-il ce mois-ci de Copie conforme d'Abbas Kiarostami. Ce film est un drôle de labyrinthe ; il part d'une vaste question : « une copie peut-elle avoir davantage de valeur et d’importance qu’un original ? » La copie d’une histoire d’amour peut-elle donc être plus authentique que la passion originelle ? Bon, une seule solution pour obtenir une réponse sérieuse : venir voir ce film simple, évident, émouvant. Pour ceux qui se demanderaient ce que faisait Jim Morrison avant d’être chanteur ; et bien il suivait des études de cinéma. Raison supplémentaire pour découvrir le documentaire édifiant et nostalgique When You’re Strange consacré aux Doors. L’été est également propice aux reprises. Nous vous proposerons de revoir Astro Boy et le fantastique Fantastic Mr Fox. Et puisqu’on lit souvent, ici et là, que le monde du cinéma est rempli de monstres, vous aurez l’occasion d’en rencontrer un échantillon à partir du 21 juillet ; la joyeuse équipe de Shrek remet ça pour la quatrième fois.

Cela fait bien longtemps que la période d’été n'est plus synonyme de temps mort pour la sortie des films. Passez de bonnes vacances et ne revenez pas trop bronzés, cela voudrait dire que vous avez déserté les salles de cinéma.

Alain Keit
UFFEJ
Directeur artistique du cinéma Jacques-Prévert


mardi 22 juin 2010

Portes ouvertes du cinéma Jacques-Prévert en photos

Le samedi 5 juin 2010,
c'était les portes ouvertes du cinéma Jacques-Prévert


Avec une visite des coulisses : des ateliers sur le cinéma encadrés par les stagiaires BPJEPS animation culturelle cinéma de l'UFFEJ, des visites de la cabine de projection, des projections en 16 mm dans la grande salle, ...


C'était aussi l'occasion de se transformer en Charlie Chaplin !

(si vous souhaitez que votre photo soit supprimée, merci de nous en informer par mail à contact(a) uffej.net)



C'était aussi le jour du lancement de la résidence de 100 transitions au cinéma. Deux films du collectif, "les Comtes de Richmanbourg" et la première du film "Dans la campagne mouillée" en présence de l'équipe du film, ont été projetés lors de cette soirée d'inauguration.


Merci à tous les participants pour cette belle journée !

lundi 21 juin 2010

Samedi 26 juin-JOURNÉE « LES AMIS DU CINEMA »













L’association « Les Amis du cinéma » créée en 2009 a pour vocation de travailler et de réfléchir avec la direction artistique du cinéma à l’animation de la salle Jacques-Prévert. Cette journée qui leur est consacrée sera placée sous le signe des films d'animation japonais.

Au programme :

15h : MES VOISINS LES YAMADA
de Isao Takahata et Hisaichi Ishii (1999 • 1h45 • VF • Dès 7 ans)



Cette séance sera proposée en cinéfamille à 2 euros pour tous ! N'attendez plus pour réserver !



16h45 : Echange, discussion autour d’un goûter

18h : PAPRIKA
de Satoshi Kon (2005 • 1h30 • VF • Dès 10 ans)



19h30 : Pause-discussion autour d’un verre

20h30 : PERFECT BLUE
de Satoshi Kon (1998 • 1h20 • VO • interdit aux moins de 12 ans)





Vous voulez rejoindre l’association des Amis du cinéma ?
Contactez-nous à cineprevert(a)uffej.net

LA FETE DU CINÉMA !

Du samedi 26 juin au vendredi 2 juillet, c'est la Fête du cinéma !


Venez découvrir dans ce cadre au cinéma Jacques-Prévert :


Samedi 26 juin :
Paprika à 18h
Perfect Blue à 20h

Dimanche 27 juin :
Mes voisins les Yamada à 15h
Cavaliers seuls à 17h

Lundi 28 juin :
Les invités de mon père à 18h
Cavaliers seuls à 20h30

Mardi 29 juin :
Cavaliers seuls à 14h30
Dans ses yeux à 17h
Les invités de mon père à 20h30

Mercredi 30 juin :
Astro Boy à 14h30
La Tête en friche à 18h
Copie conforme à 20h30


mardi 1 juin 2010

100 transitions en résidence au cinéma Jacques-Prévert de Gonesse



En 2010, le collectif 100 transitions sera en résidence au cinéma Jacques-Prévert de Gonesse, en collaboration avec l’Union Française du Film pour l’Enfance et la Jeunesse, pour la réalisation d’un projet artistique : « L’EscarGot de Gonesse ».

Depuis 2002, l'association 100 transitions implantée à Gonesse, développe des projets artistiques participatifs, pour lesquels les habitants sont associés à des artistes pour la réalisation d'œuvres plastiques et filmiques. Ces œuvres placent la rencontre avec l'autre au cœur des dispositifs de création et interrogent les réalités sociales dans lesquelles elles s’inscrivent. Ces projets ont été menés en collaboration avec la Ville de Gonesse, la Fondation Royaumont et le Centre Hospitalier de Gonesse.

Lors de cette résidence en 2010 au cinéma Jacques-Prévert, Sandrine Vivier, co-fondatrice de l'association, réalisera un projet, qui, sous la forme d'un carnet d'aventure multimédia, retracera sept années de recherches et tentera de mesurer ses répercutions auprès des intéressés. Ce projet sera réalisé à partir d'un récit personnel, de témoignages et d'un traitement d'archives. Le résultat donnera naissance à un site Internet innovant, qui une fois mis en ligne, offrira un accès direct à la production du collectif et permettra une interaction avec un public plus large.

Le samedi 5 juin 2010 à partir de 18h, le cinéma Jacques-Prévert organise une soirée d’inauguration pour l’arrivée du collectif d’artistes 100 transitions dans ses locaux. Afin de plonger dans l’univers du collectif 100 transitions, nous vous proposons de visionner, à partir de 18h, deux films de fiction réalisés par le collectif et un groupe de jeunes acteurs de Gonesse. « Les comtes de Richmanbourg » sera projeté à 18h, et la première de « Dans la campagne mouillée » vous sera présentée à 19h30 par l’équipe du film. À la suite des projections, un échange convivial aura lieu autour d’un verre.

Outre l’accueil en résidence du collectif pour la création du projet « l’EscarGot de Gonesse », le cinéma Jacques-Prévert proposera d’autres temps forts avec le collectif 100 transitions. Un deuxième événement sera en effet organisé à l'automne autour du travail mené depuis 2005 avec l'Hôpital de jour et le pôle de psychiatrie du Centre Hospitalier de Gonesse. En 2011, une troisième étape clôturera cette résidence à l'occasion de la restitution du nouveau projet, avec la mise en ligne du site.

"Les Comtes de Richmanbourg".
Réalisation Elsa Hourcade, Brahim Saaï, Sandrine Vivier. DV, 64 ', 2006
A Gonesse, le temps d’un été, deux groupes d'adolescents s’isolent dans un appartement en instance de démolition. A l’abri des regards, ils se rapprochent et se coupent progressivement du reste de la cité.

"Dans la campagne mouillée"
Réalisation collectif 100 transitions. DV, 48', 2010.
Un groupe de jeunes gonessiens se retrouve parachuté dans un village de l'Isère, pour suivre une formation aux métiers de l'environnement. Ce dispositif ne semble pas vraiment convenir à Yacin, qui préfère s'intéresser à Flora, une jeune fille du village.
_________________________________
Entrée libre sur réservation – Informations / réservations : Sandrine Vivier au 06 62 68 19 17 ou svivier@hotmail.com
Cinéma Jacques-Prévert - Place Aimé Césaire - La Fauconnière - 95500 Gonesse
Plus d’informations sur le blog du cinéma